L’art de vendre du culinaire à la déco

Accueil > Tendance > Pastamania…

Pastamania…

lundi 5 octobre 2015, par Christel Trinquier

Simple à cuisiner et peu onéreuse, la pâte alimentaire est l’aliment du quotidien par excellence. Au rayon « fait maison », les pastas constituent une valeur sûre.

Spaghetti, penne, macaroni, fusilli, farfalle, rigatoni mais aussi fettuce, linguine, tortellini… parmi les centaines de sortes et formes de pâtes existantes qui seront présentées lors de la Journée internationale des pâtes, le 25 octobre, à l’Exposition universelle de Milan, tagliatelles et raviolis seraient numéro un dans le cœur, et les assiettes, des Français. Tout du moins lorsqu’il s’agit de les confectionner soi-même. Une pratique qui, portée par l’engouement pour le fait maison, semble s’être aujourd’hui stabilisée. « Après une belle progression, le marché de la pâte “maison” s’est stabilisé ces trois dernières années. L’afflux de machines à prix cassés, en provenance notamment de Chine, a considérablement perturbé le marché à partir des années 2010/2011. Et si ce marché global a continué de croître, c’est en volume et non en valeur », commente Anne-Laure Nabat, directrice générale de la société Louis Tellier. « La machine à pâtes fait appel à deux thématiques : le fait maison et la créativité ou comment améliorer le quotidien, reprend Flavien Bourgeois. Simple et peu chère, la pâte est l’aliment du quotidien par excellence. Et la machine à pâtes est l’outil premier, celui avec lequel on va démarrer. Un incontournable pour le consommateur et un produit de fond de rayon pour nous. Par la suite, c’est sur les accessoires que nous fidélisons nos clients : laminoirs, plaques à raviolis, mou­les, etc. » Des accessoires en métal, en bois ou en plastique souvent hauts en couleurs, qui « bougent » un peu plus que les machines. Côté cuisson ? « La tradition l’emporte. La nouveauté porte sur les pasta cookers pour micro-ondes inspirés des rice cookers. Une façon d’attaquer le produit sous un nouvel angle sans pour autant bouleverser la donne… », témoigne Pierre-Yves Magnan, directeur des ventes chez Mathon. De fait, c’est dans le souci du détail qu’il faut aller chercher l’innovation. Comme chez Lagostina où marmites et paniers constituent le cœur de gamme de la marque. « Existant en 18 cm et 22 cm de diamètre pour une contenance jusqu’à 5 litres, notre Pastaïola Piu illustre le savoir-faire Lagostina, souligne Séverine Mercier, responsable Développement des ventes au sein du groupe Seb. Son fond en Lagoplan associant une épaisse couche d’aluminium entre deux couches d’inox assure une cuisson parfaitement homogène, une montée en température plus rapide et un bon maintien au chaud. » La Pasta Pot est un produit trois-en-un, étudié pour aller de la plaque de cuisson à la table. Une innovation à la fois technique et esthétique qui illustre bien le potentiel, en termes de design, d’un marché jusque-là ancré dans la tradition.

0 | 4 | 8 | 12 | 16 | 20 | 24 | 28 | 32 | ... | 112

Abonnez-vous !

  • Les réseaux de franchise à suivre

  • En partenariat avec Toute-la-franchise.com

fleche Toutes les enseignes