L’art de vendre du culinaire à la déco

Accueil > Tendance > Parfums d’intérieurs : du sélectif qualitatif !

Parfums d’intérieurs : du sélectif qualitatif !

vendredi 27 juin 2014, par Audrey Chaussalet

Très dynamique au début des années 2000 sous l’impulsion de l’effet cocooning, le marché des parfums d’intérieur est aujourd’hui soumit à la pression des nouvelles problématiques de consommation liées à la santé, au bien-être et au naturel.

Produit multifacette, transversal et multicanal, le parfum d’intérieur a délaissé ses habits de produit désodorisant pour devenir un objet de décoration à part entière. Dans le réseau sélectif surtout, sa fonction première de désodoriser un espace ne suffit plus. Le parfum d’ambiance se doit d’être « beau et bon » ! Un marketing olfactif poussé à l’extrême par les marques. Aujourd’hui, un parfum d’intérieur doit conjuguer envie, plaisir et décoration. Il se doit d’apporter un supplément d’âme dans la maison. Et si possible susciter une “émotion”, en évoquant des souvenirs agréables tels que les voyages, l’enfance, la nature…, obligeant les marques à créer des gammes par saison. Tel est le cas de Yankee Candle, par exemple, qui a arboré un nouveau stand sur les salons professionnels de 2014. Une sophistication qui se veut de plus en plus qualitative et luxueuse. Ainsi, Baobab Collection est désormais distribuée dans tous les magasins de décoration haut de gamme, avec des bougies de 4 kg vendues 185 euros. Quant à Dyptique, la marque a créé tout son succès autour de la bougie parfumée bio et naturelle. Un axe prometteur !

0 | 4 | 8 | 12 | 16 | 20 | 24 | 28 | 32 | ... | 112

Abonnez-vous !

  • Les réseaux de franchise à suivre

  • En partenariat avec Toute-la-franchise.com

fleche Toutes les enseignes