L’art de vendre du culinaire à la déco

Accueil > Interview > Maison&Objet : de nouveaux horizons

Maison&Objet : de nouveaux horizons

mercredi 9 janvier 2013, par Audrey Chaussalet

Philippe Brocart, directeur général du pôle construction, sécurité, bien de consommation de Reed Expositions France et, à ce titre, en charge de Batimat, vient de prendre la tête de Maison&Objet à la place du charismatique Étienne Cochet. Il nous livre en avant-première les futures orientations du salon et sa volonté de le dupliquer vers des zones géographiques plus porteuses sur le marché de l’art de vivre.

Vous venez d’être nommé à la tête de Maison&Objet. Après l’ère Cochet, quelle sera l’ère Brocart ? Pouvez-vous déjà nous révéler les orientations que vous souhaitez donner à ce salon ?

Philippe Brocart  : L’équipe de la Safi va continuer son travail de veille sur les nouvelles tendances de consommation, qui font naître de nouveaux marchés et, a contrario, en font disparaître d’autres. C’est cette cohérence de l’offre proposée à Maison&Objet qui a permis au salon d’attirer une part de plus en plus importante du visitorat étranger, et notamment des pays au fort développement économique comme l’Asie du Sud Est et l’Amérique latine. Nous souhaitons, bien sûr, poursuivre dans ce sens. Pour ce qui est des nouveaux projets, nous allons intégrer davantage le monde numérique et digital au sein du salon, en créant, par exemple, un réseau social destiné à la communauté professionnelle exposants, visiteurs, de Maison&0bjet. Objectif : que les contacts pris sur le salon continuent de fructifier avant et après les deux sessions annuelles. Les visiteurs auront, entre autres, un accès continu sur les produits sélectionnés et présentés sur les espaces “tendance” du salon. Ces projets devraient voir le jour en septembre 2014. Enfin, nous allons capitaliser sur la marque “Maison&Objet” en dupliquant le salon dans des pays à forte croissance. Ainsi, du 10 au 13 mars 2014, un premier Maison&Objet aura lieu à Singapour, à destination des boutiques, des architectes d’in­térieur et des décorateurs de Malaisie, Indonésie, Thaïlande, Cambodge…

Quels sont, selon vous, les points forts actuels de Maison&Objet ?

P. B. : Il s’agit d’un salon unique en son genre, avec une approche globale sur les différents marchés qui touchent à l’art de vivre. C’est un point de différenciation essentiel par rapport aux autres salons internationaux dédiés à la décoration. Car l’offre transversale de Maison&Objet permet aux visiteurs de “piocher” dans plusieurs univers en même temps. Maison&Objet n’a pas un mais plusieurs salons concurrents. Cette transversalité est unique, ce qui nous permet de proposer une offre plus importante et de toucher un spectre du type de visitorat plus large. Aujourd’hui, le salon touche aussi bien une population de prescripteurs de la décoration (décorateurs, architectes d’intérieur) que des en­seignes de la distribution. Dans cette volonté de transversalité, Maison&Objet a d’ailleurs été précurseur dans la démarche pour, ensuite, être suivi par la distribution spécialisée qui, au­jourd’hui, perd de sa spécialisation pour s’étendre à d’autres univers. La Fnac, par exemple, qui vend à présent du petit électroménager, illustre bien cette tendance de fond  !

Allez-vous poursuivre Le Paris des Chefs ?

P. B. : Oui, mais la manifestation se déroulera en même temps que la Paris design week, pour profiter de l’engouement du public pour cette dernière. Les deux événements seront donc concomitants à l’édition de septembre 2013.

La dernière session de septembre a été “boudée” par le visitorat français, soit une baisse de 6,8 % par rapport à septembre 2011, comment pensez-vous vous y prendre pour le reconquérir ?

P. B.  : Cela ne signifie pas forcément que les entreprises ne sont pas venues sur le salon. Crise oblige, elles ont plutôt limité
leurs frais de déplacement en réduisant le nombre de collabo­rateurs présents sur le salon. C’est pourquoi notre offre doit impérativement continuer à être attractive auprès de nouveaux visiteurs qui ont des capacités d’achat importantes.

0 | 4 | 8 | 12 | 16 | 20 | 24 | 28 | 32 | ... | 44

Abonnez-vous !

  • Les réseaux de franchise à suivre

  • En partenariat avec Toute-la-franchise.com

fleche Toutes les enseignes