L’art de vendre du culinaire à la déco

Accueil > Actu > Lampe Berger plonge dans les souvenirs

Lampe Berger plonge dans les souvenirs

jeudi 3 avril 2014, par Audrey Chaussalet

C’est dans sa boutique en propre, la première en Europe, installée rue de Marignan à Paris (8e), que Lampe Berger a présenté sa nouvelle collection de fragrances. En tout, huit parfums autour du thème Mémoires d’enfance.

« Effet “crise” oblige, les consommateurs sont à la recherche du temps perdu. Un phénomène appelé “down merging” dans les pays anglo-saxons, inspiré de la Madeleine de Proust », expli­que Marie-Claire Compagnon, la responsable marketing de Lampe Berger. Trois parfums, “Mon premier parfum”, “Miss Violette” et “Savon d’autrefois” sont commercialisés depuis janvier. “Feuilles de tomates” et “Délicieuse cerise” ont été lancés en mars et seront suivis par “Le temps des moissons” en juin, “Douceurs chocolatées” fin août et “Bulles de citron” en septembre. Pour les fêtes de fin d’année, la marque travaillera sur la thématique de “Noël au chalet”, avec trois fragrances en édition limitée : “Gourmandises de Provence”, “Savoureuse tatin” et “Pins enneigés”. Au total, Lampe Berger propose une cinquantaine de senteurs et près de cent modèles de Lampes dans plus de 56 pays. Elle réalise 80 % de son chiffre d’affaires à l’export avec une filiale aux États-Unis et au Canada. L’Asie, où elle détient une trentaine de boutiques en propre, est un de ses plus gros marchés à l’export. En France, elle compte près de 1 000 clients au sein du réseau sélectif.

0 | 4 | 8 | 12 | 16 | 20 | 24 | 28 | 32 | ... | 172

Abonnez-vous !

  • Les réseaux de franchise à suivre

  • En partenariat avec Toute-la-franchise.com

fleche Toutes les enseignes