L’art de vendre du culinaire à la déco

Accueil > Tendance > E-boutiques : avantages/inconvénients

E-boutiques : avantages/inconvénients

jeudi 5 avril 2012, par Audrey Chaussalet

La vente en ligne affiche chaque année des taux de croissance records. Qu’en est-il des ventes spécialisées dans la vente d’ustensiles de cuisine ?

Avec plus de 38 millions d’internautes, 19 millions de « mobinautes » (personnes dotées de téléphones avec accès à Internet), et 25 millions d’inscrits sur Facebook (chiffres Médiamétrie 2011), Internet est devenu incontournable dans la vie des Français. L’an dernier, ils ont été plus de 30 millions à acheter des produits ou services sur le Web, générant un volume de vente de 37,7 milliards d’euros (chiffres Fédération du e-commerce et de la vente à distance, Fevad). Pour les entreprises, impossible d’ignorer cette révolution numérique qui est aussi un bouleversement des modes d’achats. Si être sur le Web est incontournable, reste la question du « Comment ? » Faut-il ouvrir une e-boutique ? Préférer un site vitrine ? « Entre la logistique, le stockage, les frais de port, le référencement et le SAV, la vente en ligne est un métier totalement différent de celui du détaillant ! », prévient Wilfrid André, p-dg des magasins Alice Délice, qui a ouvert son site à la vente il y a trois ans. Pour Véronique Bouin, détaillante indépendante du magasin La Carpe, à Paris, qui effectue 20 % de son chiffre d’affaires sur la vente en ligne et sur catalogue, le problème est surtout « la guerre des prix sur les produits grand public ». Et d’ajouter : « il y a dix ans, on arrivait à être bien référencé et à faire des ventes. Aujourd’hui, avec les comparateurs de prix, il est impossible de se battre sur les tarifs ». Des comparateurs de prix qui avantagent surtout les pure players. Dans son bilan e-commerce 2011, la Fevad confirmait cette tendance en notant que, depuis environ quatre ans, ce sont les gros et moyens sites (gros site : plus de 10 000 transactions/mois ; moyen : 100 à 1 000 transactions) qui enregistrent les plus fortes progressions, non les petits. Inutile de se battre sur les prix, quand on est « petit » donc. Mieux vaut opter pour une offre spécifique, qu’on ne retrouve pas sur les sites grand public, les flux convergeront ainsi vers votre site.

0 | 4 | 8 | 12 | 16 | 20 | 24 | 28 | 32 | ... | 112

Abonnez-vous !

  • Les réseaux de franchise à suivre

  • En partenariat avec Toute-la-franchise.com

fleche Toutes les enseignes