L’art de vendre du culinaire à la déco

Accueil > Actu > Deshoulières tombe dans l’escarcelle des Jolies Céramiques

Deshoulières tombe dans l’escarcelle des Jolies Céramiques

jeudi 21 juillet 2016, par Audrey Chaussalet

Dirigé par Jean-Claude Kergoat, Janus Cession K & J est devenu le nouveau propriétaire de Deshoulières, le 17 juin dernier.

Le tribunal de Poitiers a tranché en faveur de Jean-Claude Kergoat, qui était déjà candidat à la reprise de Deshoulières en 2002 et qui s’était fait coiffer au poteau par les Russes. Quelques années plus tard, les Russes jettent l’éponge et le Pdg des Jolies Céramiques SK SA, déjà détenteur des Émaux de Briard, des faïenceries de Saint-Clément, Lunéville et Utzschneider, rafle la mise pour moins de 50 000 euros. Les autres dossiers de candidature, dont un porté par des salariés de Deshoulières et un par le concurrent, Pillivuyt, n’ont pas apporté de garanties financières suffisantes. Jean-Claude Kergoat s’est engagé à conserver 123 emplois sur 172 (soit 49 licenciements) et à maintenir les trois sites de Chauvigny (86), Le Dorat (87) et Foëcy (18), ainsi qu’une boutique à Limoges (87). 26 licenciements sur 77 postes sont à prévoir à Chauvigny, 7 sur 39 postes au Dorat et 16 sur 56 à Foëcy. En 2015, Deshoulières avait réalisé un chiffre d’affaires de 15 millions d’euros.

0 | 4 | 8 | 12 | 16 | 20 | 24 | 28 | 32 | ... | 172

Abonnez-vous !

  • Les réseaux de franchise à suivre

  • En partenariat avec Toute-la-franchise.com

fleche Toutes les enseignes