L’art de vendre du culinaire à la déco

Accueil > Tendance > Chic, le barbecue !

Chic, le barbecue !

vendredi 4 mai 2012, par Clarisse Bouillet

Plus chic, plus design, le barbecue sort du fond du jardin et tend à devenir un véritable outil culinaire qui se montre. Une dynamique qui profite aussi aux accessoires.

Avec plus de trois Français sur quatre qui déclarent le pratiquer* et un taux d’équipement de 82 % des personnes ayant un jardin, le barbecue** est l’une des activités en plein air préférées des Français. Si les modèles élaborés et design sont de plus en plus recherchés du consommateur, cet engouement n’a pas fondamentalement changé la répartition des achats entre les modèles gaz, électrique et charbon, ce dernier l’emportant largement avec 82 % des ventes (20 % pour l’électrique, 15 % pour le gaz)***, mais a contribué à une diversification de l’offre. De différentes couleurs et formes, le barbecue bénéficie aussi de plus en plus de fonctionnalités : avec ou sans couvercle, avec un système de récupération des cendres, de graisse, etc. Cet intérêt pour le barbecue a également participé, plus récemment, à un important développement des ustensiles, des plus « classiques » – pinces, broches, grils, tabliers… –, qui se parent de formes, de couleurs et de matériaux nouveaux, aux plus spécialisés, comme les plats à rôtir les légumes ou les crustacés, les outils de fumage ou encore le porte-poulet. La croissance de ce marché n’a en tout cas pas laissé indifférents les fabricants d’arts de la table. Depuis quelques années, plusieurs d’entre eux, tels Appolia, Le Creuset, Émile Henry ou Rösle ont développé leur gamme vers ce secteur. Rösle a même lancé, cette année, son propre barbecue. La principale difficulté pour les dé­taillants, est que la distribution de produits barbecue, dominée par les grandes surfaces de bricolage et les jardineries, n’est pas un secteur sur lequel on les attend. Ainsi, pour Marie Thuillier, responsable produits ustensiles cuisine de Culinarion qui propose depuis déjà plusieurs années une offre barbecue : « il faut miser sur les produits design et astucieux, que l’on ne retrouve pas en grandes surfaces », à l’image des grils réversibles à sardines, des cloches de protection ou encore des thermomètres de cuisson, par exemple. Des articles qui doivent être expliqués aux consommateurs, certes, mais comme quasiment toute l’offre barbecue. En effet, la particularité de ce marché, outre sa saisonnalité, est qu’il reste très technique et comporte également des enjeux de sécurité. De quoi valoriser la notion de conseil… et le rôle du détaillant.

0 | 4 | 8 | 12 | 16 | 20 | 24 | 28 | 32 | ... | 112

Abonnez-vous !

  • Les réseaux de franchise à suivre

  • En partenariat avec Toute-la-franchise.com

fleche Toutes les enseignes