L’art de vendre du culinaire à la déco

Accueil > Actu > Arc International lutte pour sa survie

Arc International lutte pour sa survie

vendredi 21 novembre 2014, par Audrey Chaussalet

Après le retrait du fonds d’investissement américain HIG, c’est au tour d’un autre fonds américain, Peaked Hill Partners (PHP), de s’intéresser à un projet de reprise d’Arc International. Si l’inquiétude monte à la cristallerie d’Arques (Pas-de-Calais), rien n’est encore acté !

Un mois après être entré en négociations exclusives avec la famille Durand, fondatrice et propriétaire d’Arc International depuis 1825, le fonds d’investissement américain HIG a abandonné son projet de reprise. Aucun accord n’ayant été trouvé avec les banques sur le réaménagement de la dette, qui s’élève à près de 400 millions d’euros. À ce jour, c’est un autre fonds américain, Peaked Hill Partners (PHP), qui s’intéresse au rachat. L’usine d’Arques emploie 5 500 personnes, mais PHP estimerait un sureffectif de 600 postes, essentiellement au sein de l’administratif, quand HIG avançait un plan de restructuration de 2 000 postes. Néanmoins, Arc International, premier site industriel français dans l’art de la table, connaît de sérieuses difficultés depuis deux ans. Son chiffre d’affaires aurait chuté de 15 %, avoisinant cette année les 850 millions d’euros. Au ministère de l’Économie et des Finances, l’objectif est d’arriver à un premier accord d’ici à la fin de l’année, avec une garantie sur le financement de l’opération.

0 | 4 | 8 | 12 | 16 | 20 | 24 | 28 | 32 | ... | 172

Abonnez-vous !

  • Les réseaux de franchise à suivre

  • En partenariat avec Toute-la-franchise.com

fleche Toutes les enseignes